Ville de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier
Une qualité de vie à l'orée de la forêt laurentienne
Une qualité de vie à l'orée de la forêt laurentienne
menuFermer le menu
Avis

Travaux de réfection d'une section de la route de la Jacques-Cartier et de la rue Vanier

Consulter l'avis
Avis

Horaire des tirs majeurs Base Valcartier - 1er au 30 septembre 2019

Consulter l'avis


Jeunesse

Jeunesse – Ados – Intimidation

Vous avez des questions concernant l’intimidation ? Visionnez les capsules vidéo pour les jeunes, les parents et le personnel scolaire, produites par le Comité de vigie jeunesse et le Service à la communauté de la région sud du SPVM.

 

Cet atelier met en scène quatre situations d’intimidation et de violence susceptibles d’être vécues en milieu scolaire. Il s’agit également d’un outil pour aider les parents dont les enfants vivent de l’intimidation ou sont eux-mêmes intimidateurs. 

*Niveau recommandé : secondaire I et II

https://spvm.qc.ca/fr/Fiches/Details/Intimidation

 

Harcèlement

Voici un court métrage (30 minutes) avec animation d’un policier conçu par l’Association québécoise Plaidoyer-Victimes. Ce court métrage illustre une relation amoureuse où le contrôle de l’autre, le cyberharcèlement et le sextage prennent le dessus sur la confiance et le respect. 

*Niveau recommandé : secondaire III, IV et V

http://www.aqpv.ca/index.php/services-et-activites/2013-03-11-20-03-38/16-services-et-activites/158-24-heures-textos

 

Ta sécurité sur Internet

Tes renseignements personnels

Il est maintenant presque impossible de ne pas divulguer de renseignements personnels sur Internet. Pour s’inscrire ou se connecter sur de nombreux sites et réseaux sociaux, il est bien souvent nécessaire de fournir son nom complet, et même parfois sa date de naissance et son lieu de résidence. Cela ne signifie pas qu’il faut tout divulguer. Il est souhaitable de restreindre au maximum les renseignements que tu mets en ligne. Une information divulguée peut sembler inoffensive, mais cumulée à d’autres, elle peut devenir précieuse pour des individus mal intentionnés. Par exemple, les informations obtenues grâce aux applications de géolocalisation permettent de suivre quelqu’un à la trace !

La gestion de sa vie virtuelle est un véritable défi. Des images ou commentaires mis en ligne il y a quelques années pourront venir te hanter des années plus tard. Or, une fois qu’une information, une photo ou une vidéo est mise en ligne, elle est impossible à récupérer ou à supprimer. Même si tu crois l’avoir fait, rien ne t’assure que c’est bel et bien le cas. Ton identité numérique est comme une empreinte : tu ne peux l’effacer.

Sois conscient que tout ce que tu partages en ligne peut être rendu public à un moment ou à un autre. Il existera toujours des moyens de contourner les paramètres de sécurité ou les fonctionnalités des applications.

Jette un coup d’œil aux gens à qui tu es lié sur tes réseaux. Es-tu prêt à partager ta vie virtuelle avec tous ces gens ? Réévaluer de façon régulière les personnes avec qui tu partages tes informations est une bonne pratique à intégrer à tes habitudes.

La méfiance et la prudence sont souvent les meilleurs moyens de se protéger. Le contenu d’Internet (pages Web, médias sociaux, etc.) ne reflète pas toujours la réalité. Il peut être nécessaire de vérifier les informations obtenues en ligne à l’aide d’autres sources.

Toi et les autres

Il est facile de se sentir anonyme sur Internet. Cet anonymat ne doit pas servir de prétexte pour faire des choses répréhensibles. Ce qui, à première vue, peut sembler être une blague, peut être interprété d’une tout autre façon par son destinataire. Les actes d’intimidation, de harcèlement ou les menaces peuvent sembler moins graves quand la personne visée n’est pas en face de vous. Ils le sont tout autant.

Pour plus d’informations

Si tu souhaites obtenir plus d’informations sur les risques que tu peux encourir dans le monde virtuel, tu peux consulter le site http://www.pensezcybersecurite.gc.ca/index-fra.aspx. Tu y trouveras différentes informations sur des menaces courantes ainsi que des conseils de prévention afin de mieux t’en prémunir.

 

Conduite automobile

L’alcool et les drogues au volant

Au Québec, tu peux être arrêté et condamné pour conduite avec les facultés affaiblies si :

1. Tu dépasses la limite légale de 80 mg d’alcool par 100 ml de sang (0,08).

L’alcool dans le sang se mesure en milligrammes d’alcool à partir d’un appareil de détection calibré (aussi appelé détecteur d’alcool, éthylomètre, alcootest ou « balloune »).

2. Ta capacité de conduire est affaiblie par l’alcool ou la drogue.

Tu peux être arrêté même si ton taux d’alcool dans le sang ne dépasse pas 0,08, ou si tu as consommé de la drogue ou des médicaments.

3. Tu refuses d’obéir à un ordre d’un agent de la paix.

Refuser de souffler dans l’alcootest ou de faire les épreuves de coordination des mouvements entraîne automatiquement les sanctions les plus sévères.

 

La garde et le contrôle, c’est quoi ?

La loi n’interdit pas seulement de conduire un véhicule avec les facultés affaiblies, mais également d’en avoir la garde ou le contrôle. Voici quelques exemples d’actions qui peuvent avoir les mêmes conséquences que conduire avec les facultés affaiblies :

Être assis à la place du conducteur, même si le véhicule est arrêté.
Être dans son véhicule (même endormi sur la banquette arrière) et avoir la possibilité de le mettre en marche.

Être à proximité de son véhicule (ex. : déneiger l’auto, mettre des choses dans le coffre, écouter la radio).

https://youtu.be/rWpDbYfWxZ0

 

Le cellulaire au volant

Utiliser son téléphone en conduisant augmente les risques d’avoir un accident ou de commettre une infraction. Si tu textes en conduisant, tes yeux quittent la route pendant 4 à 6 secondes. À 90 km/h, c’est comme traverser un terrain de football les yeux fermés ! Qu’as-tu de si urgent à écrire pour mettre ta vie et celle des autres en danger ?

Parler au téléphone en conduisant est aussi une source de distraction. Même si le mode mains libres n’est pas interdit et que tu as les deux mains sur le volant, ce n’est pas plus sécuritaire. C’est la conversation téléphonique qui nuit à la conduite, pas uniquement le fait de tenir l’appareil.

 

Autocollant anti-texto au volant


Fais partie du mouvement contre le texto sur la route ! Procure-toi l’autocollant anti-texto au volant et appose-le sur la vitre arrière de ton auto ou de l’auto de tes amis. Il est distribué dans les centres de services de la Société et dans les succursales de Familiprix.

https://youtu.be/PVb6UFsZ2Zo

 

La vitesse au volant

Témoignage du pilote automobile, Mikaël Grenier. Il explique pourquoi on ne doit pas conduire un véhicule de promenade sur la route comme on conduit une voiture de course sur la piste.

https://youtu.be/iaeXVjs310s

 

Enfants

Les inconnus

Le policier aux relations communautaires présente Mimi, une fillette pleine d’énergie à l’imagination fertile. Mimi a malheureusement raté, la veille, une présentation sur les agresseurs donnée par une policière. Elle réalise qu’elle a commis des erreurs et s’imagine donc que son meilleur ami, Duncan, est en danger. La vidéo donne des conseils de prévention sur les agressions potentielles.

*Niveau recommandé 1re, 2e et 3e année du primaire

https://youtu.be/wgnpg1n8m0Q

 

Marcher en sécurité

Être piéton comporte nombre de risques. Comme les chevaliers du moyen âge qui devaient affronter les dangers, les enfants d’aujourd’hui se doivent d’être vigilants pour se déplacer à pied en toute sécurité. Cette vidéo (https://youtu.be/io1oxFPe4pA) rappelle les conseils de prévention sur le transport à pied et dans l’autobus scolaire de façon humoristique.

*Niveau recommandé : 1re, 2e et 3e année du primaire